Le 29 septembre s’est déroulée la journée d’étude stationnement sur le thème “2020-2026 – faites évoluer l’espace public” organisé par TechniCités. Cet événement en présentiel et à distance a rassemblé plus de 90 personnes. Élus, institutionnels ou opérateurs ont pu découvrir le rôle structurant du stationnement dans la mise en place des politiques urbaines. Flowbird ainsi que la FNMS étaient sponsor de cette journée, riches d’information.

Intervention de Flowbird sur le curbside management
Flowbird, de par son expertise et sa position de leader sur le marché du stationnement était naturellement partenaire de cette journée. Thierry Brusseaux, directeur marketing France, est notamment intervenu sur le Curbside management ou comment occuper le “bord du trottoir”.

Qu’est-ce que le curbside management ?
La pression étant de plus en plus forte sur le « curbside » ou  le « bord du trottoir » une régulation globale pour partager cet espace et éviter la congestion est nécessaire. Ceci pour faire face à l’augmentation de la mobilité des personnes, au développement de nouvelles solutions de mobilité propres, partagées et connectées, au déploiement des pistes cyclables….
Les infrastructures et solutions digitales de paiement et contrôle du stationnement sur voirie attribue déjà le droit d’utiliser le bord du trottoir en fonction du type de véhicule (propre, partagé, …) et du profil du conducteur (résident, professionnel, visiteur, handicapé …) par rapport à la politique définie.
Grâce à une architecture ouverte pour intégrer les autres usages, les solutions globales et interopérables Flowbird donnent aux villes la capacité de gérer et de contrôler l’accès au bord du trottoir pour toutes les utilisations y compris les nouvelles solutions de mobilité et la livraison du dernier kilomètre.

Thierry Brusseaux a également participé à une table ronde intitulé “ouverture des données, billettiques, MaaS: y voir plus clair” avec des représentants du GART (Groupement des Autorités Responsables des Tranports), de la CEREMA( Centre d’Etudes et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement) et de DINUM (Direction Interministérielle du Numérique).

Les autres moments forts de la journée
La journée a été l’occasion de dresser un bilan de la réforme du stationnement payant deux ans après sa mise en application.  Les analyses et les chiffres sur l’usage de la voirie  démontrent l’intérêt du stationnement dans les politiques de mobilité et son impact sur l’attractivité des centres-villes.

Un point sur la loi LOM (Loi d’Orientation des Mobilités) a été présenté par le GART pour exposer son impact sur le stationnement et les actions à mettre en place  par les collectivités.

Pour clôturer la journée, le sujet des parkings d’ouvrage a été adressé pour réfléchir sur l’utilisation et la mutualisation des parcs privés.